Wolf's Legend
Venez vite partager le quotidien de ces êtres si différents dans cette Guerre de territoire et de traditions... Cette aventure n'attend plus que vous !


Le Royaume d'Isktaar, lieu en pleine évolution, ces Loups et ces Hommes n'attendent que vous.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lorsque le temps de la réflexion passe avant celui des bastons.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grâam
Newbie
Newbie
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 01/07/2015
Age : 18

Vos Personnages
Groupes: Storms
Informations:
Réputation:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Lorsque le temps de la réflexion passe avant celui des bastons.   Dim 12 Juil - 21:45

“ Me voilà. „
« Feat : LIBRE »
Il est étrange comme la vie peut vous paraître simple dans certaines situations compliquées. C'est du moins ce qui arrivait pour Grâam. Fier, il n'avait guère supporter la remarque d'un jeune novice de la meute, un peu inconscient. Ce jeune, persuadé que le mâle n'était qu'un faible se cachant derrière son escouade, ignorait tout de la raison pour laquelle personne ne cherchait à embêter ce loup : il était fort, hargneux et une véritable furie lorsqu'il s'y mettait, rentrant presque dans un état de berserker. Bien que les autres guerriers de son escouade aient tentés de calmer les ardeurs du jeune loup avant que Grâam ne s'énerve, les piques ont eu une réponse violente. Dans un grognement puissant, le crème avait bondi sur ses pattes avant de planter ses crocs - du moins son droit, le gauche étant cassé - dans la chair de cet imbécile, le secouant comme s'il ne s'agissait qu'un lapin qu'il s'apprêtait à dévorer... Le petit avait beau piailler, l'adulte avait décidé de lui donner une bonne leçon. Après avoir sacrément bien secouer l'impertinent, Grâ' le jeta contre un tronc, laissant entendre un violent "CRAC" et des gémissements bien vite suivi de sanglots.

Mais voilà que la situation aurait pu se compliquer : un novice violemment remis à sa place, ça ne plaît pas à tous. Surtout aux parents. C'est là que tout devint simple pour le mâle : s'en aller, tête haute et queue dressée, avant qu'on ne vienne lui prendre la tête. Le guerrier savait que s'il restait sur le territoire des Storms, sa tranquillité ne serait pas assurée... Dans une moue dubitative, il choisit de se rendre dans l'endroit le plus serein selon lui : les collines des Hommes. Il ignorait le nom qu'on leur donnait mais il savait que bon nombre de canidés et même certains Wolfmen venaient s'y reposer. Le crépuscule arrivant, il y serait d'autant plus au calme. Il traversa les territoires en toute discrétion, prenant par le chemin le plus court : la forêt et la partie d'Ysengard. Dans un trot léger, ses muscles roulant avec douceur sous sa peau, langue pendante, il se détendit, allant même jusqu'à oublier l'incident.

Les collines lui parurent au premier abord sinistre de nuit. Mais bien vite il se ravisa, voyant quelques canidés, au loin, jouant. Peut-être des chiens ? Des loups des Hommes ? Allez savoir. Le mâle soupira avec allégresse : ici, il se montrait rarement violent, enlevant son armure et arborant son véritable caractère. Il avança, montant la première, la descendant et finissant au sommet de la seconde colline, la plus haute. Son regard lupin dériva sur la Cité des Hommes. Il les détestait. Mais pas leurs bêtes. Les feux allumés là-bas devaient être chaleureux pour les habitants. Pour lui, il lui paraissait inutile. D'un nouveau soupir, il se coucha, gardant ses sens en alerte, observant l'activité humaine, ne pensant plus à ce qui pouvait arriver avec le jeune novice.
C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night Fall
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 23/04/2015
Age : 21
Localisation : Auprès de mon maître.

Vos Personnages
Groupes: Varians
Informations:
Réputation:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Lorsque le temps de la réflexion passe avant celui des bastons.   Lun 20 Juil - 22:42


Never Give up.

I'm not the one we love, I'm the one who love. But I don't know how to show my feelings. I'm a terrible and horrible cold little demon who seems to do not care of others. It's not true..
Feat. Grâam

Mes pattes étaient habituées au dur traitement que me valaient les pavés et autres chemins de la Cité. Mais je devais avouer que courir sur de l'herbe, la langue pendante et jappant de temps à autres n'étaient pas si mal... Il faut dire que je sortais peu de Nurmendir et encore moins sans mon maître, Meh'Dan. Celui-ci se tenait d'ailleurs fièrement sur son palefroi palomino, galopant à tout rompre. De temps à autre il me jetait un regard, un fin sourire sur ses lèvres alors qu'il tirait une bouffée de fumée de sa pipe. Lui comme moi ne nous montrions jamais sous notre vrai visage. Sauf quand nous étions seuls ou avec de rares personnes. La froideur de glace de nos visages étaient bien loin de ce que nos coeurs cachaient. Mais au vu de son rang, Meh'Dan ne pouvait faire autrement.

Il avait fini sa journée et m'avait proposé une ballade que j'avais accepté d'un aboiement canin, oubliant parfois que j'étais louve. Les Collines de Lüpak offraient toujours un magnifique coucher de Soleil et mon maître aimait à venir l'admirer. Il s'arrêta finalement près d'un arbre, détachant le palefroi qui trottina un peu à l'écart : il aimait la solitude lui. Moi, je restais fièrement aux côtés de mon humain, me couchant droite comme un I. Il passa doucement sa main sur mon crâne et je grognais de satisfaction.

" Allons, va donc profiter de la nature toi aussi. Reviens juste avant que l'heure des loups-humains ne viennent : je ne souhaite pas me frotter à eux sans aucune raison. "

Je jappais de joie, lui léchant la main. Oui, il n'aimait pas vraiment se battre sans raison, malgré son sabre qui lui valait parfois d'être défié dans la rue. Il avait un bon fond et c'était surtout pour ça que je restais avec lui. Vu que j'étais autorisée à aller m'amuser, je décidais de saisir cette chance pour aller voir un peu plus loin les autres collines. En chemin, je croisais d'autres loups de la ville ainsi que quelques Wargs. Malheureusement, mon ami Zelek n'était pas là et je décidais d'afficher un air neutre et dominant, comme à mon habitude, ne les connaissant que de vu et encore. Mais plus j'avançais et m'éloignais d'eux, plus une odeur inconnue me titillait la truffe : une odeur de résine, de sang, de forêt... J'accélérais, intriguée.

C'est une fois au sommet d'une des collines que je découvris d'où venait cette odeur : un loup, un mâle, se tenait là, observant au loin la Cité. Je restais quelques instants surprise, le fixant avec de gros yeux. C'était... Un sauvage ? J'étais d'autant plus intriguée que cette vie là m'était inconnue ! On avait eu beau me dire que j'avais passé un 1 an de ma vie avec des sauvages, je n'en avais aucune idée. Doucement et précautionneusement, je m'installais, m'asseyant à quelques mètres seulement de lui. Prête à me montrer violente et dominante, comme à mon habitude.

" Vous... Vous n'êtes pas d'ici. "

Lâchais-je simplement en l'observant du coin de l'oeil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfslegend.forumactif.org
Grâam
Newbie
Newbie
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 01/07/2015
Age : 18

Vos Personnages
Groupes: Storms
Informations:
Réputation:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lorsque le temps de la réflexion passe avant celui des bastons.   Dim 26 Juil - 12:17


“ Me voilà. „

« Feat : LIBRE »
La solitude ne dura pas bien longtemps. Très vite, Grâam sentit une odeur lupine mêlée à celle détestable des êtres humains s'approcher de lui. Il décida de ne pas bouger, d'attendre, observant du coin de l'oeil l'arrivée de cet inconnue. Il fût surpris de voir une louve noire se dresser, tout autant intriguée que lui. Le mâle décida d'attendre, toujours couché et l'observant avec intérêt : il était assez rare qu'une femelle l'approche. Et encore plus quand il s'agissait d'une Varian. D'ordinaire, c'étaient les autres mâles, venant se frotter au sauvage avant de quelque peu sympathiser avec lui. La louve s'installa avec précaution à quelques mètres de lui : elle avait peur ? En tout cas, son aura n'était pas vraiment en adéquation avec son expression. Un contraste étonnant et d'autant plus intriguant.

" Vous... Vous n'êtes pas d'ici. "

Grâ' se redressa en s'étirant et baillant, nonchalamment, comme si elle n'avait pas ouvert la bouche. Il darda son regard sur la Cité quelques minutes supplémentaires avant de se tourner, un sourire ironique peint sur son visage dur.

- Et vous, vous ne venez pas de là-bas.

Fit-il remarquer en désignant la lointaine forêt. La remarque de la louve n'avait pas été pertinente et il avait voulu le lui faire savoir. Mais cela pouvait très bien être très mal interprété. Il faut avouer que le loup au croc cassé avait toujours eu une façon stricte et dure de s'exprimer, ce qui lui valait parfois d'être pris en grippe. Heureusement, il avait de quoi se défendre. Et cette femelle ne semblait pas du genre à chercher la bataille pour n'importe quelle raison. Il s'étendit de nouveau en laissant dériver ses pupilles pâles vers la Cité.

- Vous êtes une Varian. Constata-t-il. Je me nomme Grâam et je suis guerrier d'une des deux meutes si cela vous intéresse vraiment. Ajouta-t-il dans un sourire un peu plus... Prononcé et fermé. Ne vous en faites pas, je ne vais pas rester, je n'attaquerais personne si personne ne m'attaque. Alors détendez-vous.

Finit-il par lui demander. Après tout, il n'était pas vraiment un mauvais bougre ! Surtout quand il avait la chance d'être en si bonne compagnie. Car oui, être avec une belle louve, ça a toujours le don de vous faire plaisir !


C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night Fall
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 23/04/2015
Age : 21
Localisation : Auprès de mon maître.

Vos Personnages
Groupes: Varians
Informations:
Réputation:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Lorsque le temps de la réflexion passe avant celui des bastons.   Mer 10 Aoû - 15:48

RP abandonnée et archivé. (Pour le récupérer, il suffira d'un MP à un membre du staff Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfslegend.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsque le temps de la réflexion passe avant celui des bastons.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque le temps de la réflexion passe avant celui des bastons.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche de Sylka
» nominations au CSA
» • « Ils disent que le temps passe, que les gens changent, et qu’on arrive à s’oublier comme un rien. » ― TYEE.
» Le sablier du temps...
» A travers le temps et l'espace, je trépasse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf's Legend :: RPs-
Sauter vers: