Wolf's Legend
Venez vite partager le quotidien de ces êtres si différents dans cette Guerre de territoire et de traditions... Cette aventure n'attend plus que vous !


Le Royaume d'Isktaar, lieu en pleine évolution, ces Loups et ces Hommes n'attendent que vous.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Haldor ♂ - Wolfmen - Garde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sirice
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 23/06/2015
Age : 18
Localisation : Dans son trône, pourquoi ? ~

Vos Personnages
Groupes: Wolfmen || Alpha
Informations:
Réputation:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Haldor ♂ - Wolfmen - Garde.   Sam 18 Juil - 22:42


Haldor le Rouge

Seul les victorieux ont le droit de vivre. Le monde est sans pitié comme cela.


Nom : Haldor.
Surnom : Le Rouge. Pour la simple et bonne raison qu'Haldor a sans cesse du sang souillant sa fourrure. Pas son sang, bien sûr.
Âge : Vingt quatre ans.
Famille : Une famille dans la Cité mais il tente de l'oublier.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
Particularités : Sang toujours présent sur sa fourrure. Ses yeux sont très expressifs. Il est l'un des Wolfmen les plus musclés de la meute.
Habitudes : profiter de ses tours de garde pour mordre des humains et les transformer (il veut se faire une armée) ○ prend soin de se souiller du sang de ses victimes ○ flirte énormément avec les femelles pour s'attirer leurs faveurs
Groupe : Wolfmen
Rang : Garde mais aspire à être Alpha.

Anecdotes

Cela ne faisait pas très longtemps qu'Haldor était devenu un Wolfmen mais ses entraînements portaient leurs fruits. Il devenait puissant, féroce, redouté et sans une once de pitié. Mais, pour lui, il était temps de montrer à tous et toute où était sa vraie place : sur le trône. Alors il défia en duel Sirice qui n'hésita pas, acceptant. Que se passerait-il si elle refusait ? Elle serait traitée de faible, de lâche. De toute façon, elle ne doutait pas de sa victoire. A l'aube, le combat eu lieu entre le Garde et l'Alpha, enfermés dans cercle de Wolfmen surexcités qui hurlaient, ils s'élancèrent l'un contre l'autre.

Seulement, la stratégie de la femelle rivalisait avec la force du Wolfmen, elle évitait, contrait, frappait, contrait, frappait, trouvait toujours une ouverture. Le combat fut assez court puisque l'Alpha toucha plusieurs fois des points sensibles. Sirice n'acheva pas Haldor, tout comme elle le laissa continuer de vivre dans la meute en tant que Garde. Pourquoi ? Parce qu'au fond, elle l'aimait bien. Elle l'avait mordu, entraîné et ne parvint pas à se résoudre à le virer. Ce ne fut pas au goût du mâle qui pensa que c'était l'ultime humiliation, pourquoi ne faisait-elle pas son travail ? Elle avait pitié ou quoi ? Fou de rage, il partit quelques jours loin de la meute, ruminant sa défaite et sa pseudo humiliation. Revenant lorsqu'il eut mijoté son plan pour renverser Sirice.




Caractère et Physionomie

Barbare ; Instable ; Incontrôlable ; Dangereux ; Beau-Parleur ; Assoiffé de pouvoir ; Mielleux ; Beau-Parleur ; Narcissique ; Puissant ; Déterminé ; Impulsif ; Réfléchi peu ; Arrogant ; Légèrement paranoïaque.

Haldor le Rouge, qui est-il ? Un Wolfmen comme un autre à première vu : Une bête sauvage enragée, haineuse jusqu'à la moelle, désireuse de planter crocs et griffes dans la tendre chair humaine. Mais Haldor ne plante pas que ses cruelles armes dans la chair humain, tuer un autre Wolfmen pour arriver à ses fins, cela ne le dérange aucunement. Des rumeurs courent comme quoi il pratiquerait même la cannibalisme, sont-elles réelles ? Personne ne le sait. Parce qu'Haldor est assez mystérieux dans ses agissements alors qu'il nourrit de grands idéaux. Devenir Alpha. Par la force. Son rêve le plus cher est de détrôner Sirice puisqu'il semble désireux de puissance, de reconnaissance. Il veut imposer son joug impérial aux autres Wolfmen. Pour cela, il doit tuer l'Alpha et le nouveau Bêta. Pour lui, ne pas avoir été choisit comme Bêta est une abomination, qui mériterait ce rôle plus que lui ? Il est grand, puissant, bestial, il est le parfait Wolfmen, pourquoi on lui refuserait ce rôle ? Une première humiliation. Il y en a eu d'autres, des humiliations. Il est persuadé que l'Alpha à une dent contre lui et veut le faire tuer. Vrai ? Même pas.

Barbare et sans lois, Haldor refuse qu'on lui impose quoique ce soit et le Garde est certainement l'un des Wolfmen le plus bagarreur de la meute, tuant les plus faibles. Mais qui le punirait ? Personne, personne n'ose parler des actes d'Haldor le Rouge de peur de représailles. Impulsif, réfléchissant très peu, si vous osez l'insulter, vous n'en ressortirez peut-être pas indemne. Le Garde aime le sang, il aime sentit les os se briser sous sa puissance, il aime détruire des vies. Mais encore plus, il voudrait que la Cité de Nurmendir lui appartienne, ne suffirait-il pas d'un raid en masse pour envahir la Cité ? C'est ce qu'il se plaît à dire à tout le monde, tentant encore et encore de rabaisser l'Alpha. Certains sont mitigés, les partisans de Sirice lui claquent les crocs au nez et d'autres semblent du même avis que lui. Parce que, petit à petit, Haldor compte bien se faire une armée pour renverser l'Alpha actuelle. C'est un beau-parleur, un mielleux. Il sait faire de beaux discours pour qu'on l'adule, pour manipuler.

Mais au fond, qu'est Haldor ? Tous vous diront qu'il est un Wolfmen ayant tout perdu de son humanité, comme beaucoup d'autres. Pourtant, pourtant c'est faux. Il est l'un de ceux ayant encore un reste d'humanité. Il ne désirait aucunement être un loup-garou, il aimait sa vie humaine. Quand Sirice le mordit et l'emporta avec elle afin de lui offrir plus de puissance, il était désespéré, perdu. Parce que oui, il a été proche de Sirice, recevant ses entraînements afin qu'il devienne un Garde utile et efficace. Que s'est-il passé ? La haine, la nouvelle force, le désir de plus de puissance. Au fond, détrôner Sirice et l'obliger à fuir de la meute voir la tuer, ce serait une agréable vengeance pour ce qu'elle a fait.
Alors parfois, Haldor le Rouge, le cruel, la bête, l'obscurité retombe dans quelques souvenirs humains. Un instant faiblesse qu'il déteste se permettre.


**


Haldor est un Wolfmen mesurant un peu plus de deux mètres, dépassant généralement ses congénères autant par sa taille que par sa musculature. Ses muscles roulent sous sa peau, on les voit terriblement bien et dissuade d'ailleurs bien les autres d'attaquer Haldor le Rouge. Le Garde arbore une fourreur grise très foncé, extrêmement longue au niveau de ses épaules, sa nuque et sa gorge. De longs poils retombant de derrière ses longues oreilles pointues. Une particularité d'Haldor : Ses oreilles sont plus longues que la moyenne et elles aussi bien touffues. A certains endroits, le grand mâle semble avoir des reflets bleutés, beau n'est-ce pas ? Oui, avouons qu'Haldor est beau, effrayant, classe. En tout cas, les femelles Wolfmen le trouvent et il en profite largement, autant pour se divertir que pour avoir des informations. Il a bien remarqué que le nouveau Bêta, Lupus Dei agit de même et donc, il se sent en compétition avec celui qu'il considère comme un rival à éliminer.

Les pattes (autant arrières qu'avant) d'Haldor sont larges, puissantes. Ses pattes arrières le propulsent habilement, d'un élan impressionnant et volubile. Pourvues de griffes aussi longues qu'acérées, mieux vaux ne pas se retrouver entre celles-ci, Haldor vous étripera sans une once de pitié.
Le visage du Garde ? Haldor à des traits virils et terrifiants, une gueule arborant des crocs longs, effilés, tranchants et blancs. Blancs et pourtant bien souvent recouverts de rouge. Tout comme ses mâchoires bien souvent fourrées dans la chair. Les yeux du Wolfmen. Un regard d'aliéné, aussi fascinant qu'horrible. Des iris si bleues qu'elles semblent presque blanches. Brillantes d'avidité, de rage, d'hargne. On se plonge dans le regard d'Haldor pour ne plus jamais en ressortir, sachez le.


crackle bones




Derrière l'écran
Commentaires : Mon très cher Haldor, aaah. Déjà, merci de lire sa présentation et j'espère qu'il vous intéressera. Comme vous le voyez, il est dans les PPC importants et il mérite un RP test que vous m'enverrez, si vous n'avez pas d'idées, je peux vous donner un sujet. Haldor est important, il a un grand avenir au sein de la meute et pourrait très bien changer les choses ! Il sera peut-être le sujet d'un évent, qui sait ? Ses avatars sont ici ou là !.
Son lien avec Sirice est à présent négatif comme vous avez pu le comprendre, tout comme son lien avec Lupus Dei.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à m'envoyer un MP !
crackle bones


Histoire




{ Possibilité d'ajouter des péripéties au personnage, dans la limite du raisonnable bien sûr. Il faut savoir qu'humain, Haldor était heureux.

● Naissance dans la Cité de Nurmendir, dans le Haut-Plateau. Il naît donc dans une famille aisée, noble. Son père avait de très bons revenus puisqu'il était à la tête d'une "famille". Mafia, tout ça, m'voyez ? Sa mère restait à la maison s'occuper de ses enfants chéris. Surtout sur Haldor, de son véritable nom, Haldor Godfredson. Premier d'une fratrie de deux frères et d'uns sœur, il devait être leur modèle et était élevé plus durement que les autres.

● Une enfance normale bien qu'assez restreinte puisqu'il n'avait pas vraiment le droit de sortir seul. Du moins, il avait beaucoup trop de règles à suivre à son goût et cela développait son goût pour l'interdit. Qu'y avait-il au delà du Haut-Plateau ? Comment étaient les gens dans le fameux Nœud ? Et dans les Bas-Fond ? Le jeune Haldor se posait beaucoup de questions, y réfléchissant mûrement, imaginant le temps de trouver un moyen d'organiser une fugue.

● Grandissant, il n'aura guère la chance de mettre son plan à exécution. Son père lui offre une protection rapprochée et Haldor reçoit un entraînement non négligeable afin qu'il apprenne à se débrouiller seul. Son père ayant bons nombres d'ennemis, Haldor doit savoir se défendre si quelque chose arrivait. Haldor en est satisfait mais compte pourtant bel et bien parvenir à s'échapper le temps d'une journée pour découvrir ces deux autres "monde".

● Un jour, vers ses seize ans, Haldor parvient à fuir la surveillance de son garde du corps et déguerpit en direction du Nœud. Une toute autre vie s'ouvre à lui, la place publique, le marché, des personnes aux mentalités parfois bien différentes des nobles. Le fils de mafieux est fasciné et déambule, se retrouvant bientôt non loin des Bas-Fonds. Il y va. Encore un autre monde, plus obscur, dangereux mais tout aussi fascinant. Pour la première fois, il assistera à des combats de canidé et en restera hébété, admirant les chiens, les loups, les chiens-loups. Alors qu'il allait s'approcher d'un chien blessé, une main se referme sur lui. Son garde du corps. Haldor est ramené chez lui.

● La vie d'Haldor se poursuit et il change légèrement, commençant par demander à son géniteur de lui acheter un chien. Ceci fait, il en profite pour passer beaucoup plus de temps à l'extérieur. Il s'ouvre davantage et se met à beaucoup profiter de la vie, découvrant petit à petit qu'il a un vrai charme. Il s'en sert pour s'amuser, flirtant ci et là, s'amusant avec certains. Jusqu'à ses dix-neuf ans, la vie d'Haldor est belle, doucereuse, il profite tout en prenant soin de sa fratrie.

● Dix-neuf ans. La Guerre entre les humains et les loups. Sa famille était bien protégée, rien de bien grave. Haldor observe cette guerre d'un œil amusé, ayant hâte de voir l'issu de la guerre. Au final ? De nombreux morts dans les deux camps. Presque ridicule à ses yeux. Ce qui fut moins ridicule c'est lorsque, comme les autres, il prit conscience de la dangerosité de la nouvelle menace : les Wolfmen. Malgré sa terreur à l'idée d'en rencontrer un, il trouverait fascinant d'en voir un. Paradoxal, non ?

● Un an plus tard, alors qu'il rendait visite à une tante habitant hors de la Cité afin de lui porter des nouvelles de la famille, il est attaqué. Une immense bête, un loup étrangement humanoïde lui bondit à la gorge et plante ses crocs dans son bras gauche. Haldor hurle, se débat, perd doucement conscience et ne se sent même pas emmené.
Il survécu à la morsure et fut complètement horrifié lorsqu'il se découvrit une nouvelle conscience, une nouvelle forme. Rapidement, il fut étrangement prit sous l'aile de l'Alpha.

● Petit à petit, il découvre que son humanité est toujours présente dans un coin de son esprit. Il se met à détester Sirice pour lui avoir volé cette humanité et tentera de la tuer lors d'un duel à la loyal. Il échouera mais l'Alpha lui permet de conserver sa place et son rang au sein de la meute. Il ne comprend pas et prend cela comme de la pitié. Haldor nourrit alors un grand désir de pouvoir, de reconnaissance. Il veut retourner à la Cité mais... sous cette forme ? Alors la Cité devra lui appartenir. Pour cela, il doit devenir le chef de la meute, envahir la Cité.

● Récemment, Haldor visait la place de Bêta. Lorsque le nouveau Bêta fut annoncé comme étant Lupus Dei, il devint fou de rage. Continuant dans son coin d'essayer de rameuter des Wolfmen à sa cause, il prévoit de tuer le Bêta et l'Alpha. Pour lui, il est temps que la meute subisse du changement. Il veut la Cité. Il veut le pouvoir. Il aura tout.



crackle bones
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Haldor ♂ - Wolfmen - Garde.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde impériale
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Garde de la Citadelle a cheval.
» garde royal rohan
» Les unités de la Garde Imperiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf's Legend :: Votre Loup :: La Tanière :: Chenil :: PPC Importants-
Sauter vers: